Aslania

“Is sex dirty? Only when it's being done right.”― Woody Allen

LE BONDAGE SADO MASOCHISME, UN BONHEUR A EXPLORER AVEC PRECAUTION

Dans le but de rompre avec la monotonie au sein du couple, de plus en plus de personnes n’hésitent pas à aller à la recherche d’autres stratégies pour raviver la flamme sexuelle qui semble s’éteindre dans leur union. Dans la plupart des cas, ces derniers préfèrent se rabattre sur ceux qu’on peut appeler des professionnels en la matière. Il s’agit là des acteurs et actrices des scènes pour adulte. Assis dans leurs canapés, ils ne tarderont pas à découvrir plusieurs autres méthodes possibles pour pimenter leur relation. Petit à petit ces images observées avec beaucoup d’attention ne tarderont pas à se transformer en des fantasmes pour leurs propres plaisirs. Bientôt ses visuels repasseront dans leurs imaginations pour être reproduits dans la vie réelle. Il existe une pléthore de fantasmes qui existe sexuellement parlant. Certains sont qualifiés de simples, faciles et sans aucun risque. Par contre d’autres sont pointés du doigt comme complexes, difficiles et très dangereux pour ceux qui veulent s’y aventurer. C’est dans cette deuxième catégorie que se trouve la pratique sexuelle dénommée : Bondage Sado Masochisme.

Encore appelé Bondage dominant Sado Masochisme, le BDSM en abrégé est une pratique sexuelle peu commune au grand public. Au premier regard elle peut sembler irréalisable. Mais à y voir de plus près, cela n’est pas toujours impossible.

QU’EST-CE QUE LE BDSM?

Avant tout propos, il faut affirmer que chaque mot dans cette expression a une signification.Le Bondage : c’est une action qui consiste à retenir quelqu’un dans une position sexuelle donnée par des liens solides, de sorte qu’il ne puisse se mouvoir.

La Dominance : ici il est question pour une personne parmi les deux en intimité, de se considérer comme le chef d’orchestre ou celui qui tient les rênes de la partie de jambe en l’air avec l’approbation du partenaire bien entendu. Ce dernier donnera des ordres que l’autre à le devoir d’exécuter.

La Dominance

Le Sadisme (Sado) : il s’explique par la décision qu’une personne prend dans l’objectif d’atteindre l’orgasme avec son vis-à-vis tout en le rouant de coup et en l’avilissant.

Le Sadisme

Le Masochisme : il se définit comme le choix délibéré fait par un individu en toute liberté pour se faire battre dans le sens propre du thème par son ou sa partenaire pendant l’acte sexuel.

Masochisme

De toutes ces explications, on est tenté de dire que cette pratique sexuelle ,le BDSM peut être pratiquée que par des personnes sauvages ou des personnes qui sont un tout petit peu dérangées (des malades mentaux à la limite). Sinon comment comprendre que quelqu’un qui possède toutes ces facultés mentales, physiques, psychologiques et même psychiques peut se permettre vivre de telles atrocités volontairement. Nous verrons dans les lignes à suivre si ces scènes sont bien réalisables.

TOUS LES HUMAINS NE SONT PAS DU MEME ACABIT

Le goût est relatif dit-on. En effet ses actes que certains peuvent qualifier de barbares sont en fait des souhaits émis par les protagonistes eux-mêmes. Chacun d’eux est en fin de compte conscient du danger qu’il coure quand il s’engage à faire de telles choses. Ainsi rien n’est fait sans être réfléchi. Ne serait-ce que quelques minutes avant sa réalisation. Tout est fait volontairement pour vivre la passion qui y est.

Ainsi donc, si vous rêvez souvent de réaliser ce fantasme même si vous vous demandez comment vous allez vous y prendre, j’ai une bonne nouvelle pour vous (si on peut le dire ainsi). Cela est bien possible. Tout est question de limite à s’imposer au préalable avant tout démarrage. Vous vous entendez avec votre partenaire afin qu’il sache les bornes à ne pas franchir. Alors si malgré votre surpoids vous pensez que vous pouvez tenir plusieurs minutes suspendu au plafond, alors faites-vous plaisir. Du moment où cela peut faire augmenter le désir sexuel qui brûle en vous comme un feu, alors en avant.

Bien vrai que la douleur sera présente mais vous pouvez la considérer comme un petit sacrifice à faire pour vivre votre fantasme.

LES PARTENAIRES SONT CONSENTANTS

Si pendant le bondage votre partenaire intensifie les techniques qui commencent à vous dépasser, il vous est possible de l’arrêter à temps, sinon vous en souffrirez plus qu’il était prévu. Ou bien si c’est le refus catégorique qui fut sa réponse pendant vos échanges sur la question, alors mieux vaut laisser tomber. Vous pouvez encore revenir à la charge plus tard. N’oubliez pas que les rôles se jouent dans les deux sens.

PAS DE PANIQUE, TOUT VA BIEN

Dans tous les cas, cela peut paraitre bizarre mais sachez que des grands universitaires des grandes Ecoles du monde se sont penchés sur la question et avouent qu’il n’y a rien d’anormal à apporter un peu de piquant dans sa vie sexuelle, même si cela appelle à une petite souffrance. Une souffrance qui sera remplacée très vite par la jouissance recherchée.

simone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page