Aslania

“Is sex dirty? Only when it's being done right.”― Woody Allen

LA PORNOGRAPHIE DANS LE COUPLE

La sexualité dans le couple n’est pas toujours une chose simple à vivre. Chaque partenaire a un vécu qui constitue son passé dans lequel plusieurs expériences ont été faites. Il faut noter que l’accès facile à l’internet de nos jours n’a fait que quintupler les différents fantasmes des hommes et des femmes. Certains préfèrent rester dans l’imaginaire et parfois peuvent se retrouver enfermés dans leur bulle sans vouloir s’en sortir. Ce n’est pas parce qu’ils ne veulent pas, mais simplement parce qu’ils se sentent bien. D’autres en revanche retrouvent leur joie dans le monde réel et préfèrent toucher du doigt la réalité qui est devant eux. Dans un cas comme dans l’autre, la source à laquelle ces amoureux d’un autre genre s’abreuvent demeure la pornographie. En effet elle est un vaste réservoir de visuels érotiques dont le but premier est d’aiguiser les instincts sexuels des humains. Le moins qu’on puisse dire est que tout le monde s’y plait notamment les femmes qui n’hésitent plus à s’en servir une fois qu’elles sont seules ou en compagnie de leur amoureux. Cela passe par la période de vie célibataire jusqu’à celle de vie en couple avec son ou sa partenaire.

LES FEMMES S’Y PLAISENT DE PLUS EN PLUS

Autrefois les kiosques et les petites boutiques installés au coin des rues où sont exposées les revus playboy, étaient quasi totalement visité (même si cela se passe en cachette) par les garçons. Mais aujourd’hui, avec les moyens existants, les femmes sont en train de refaire surface puisque la nudité recherchée entre temps est désormais disponible et accessible au quotidien. Il suffit d’un clic et vous y êtes. C’est le cas de la jeune Julienne H qui nous confie ne plus se défaire de la pornographie depuis qu’elle vit une relation amoureuse avec son homme. « Si tant est que je désire m’épanouir sexuellement avec mon homme, je ne peux y arriver sans passer par la case ‘’porno’’. Et pour tout vous dire, je prends mon pied quand je vois deux femmes en action. Cela peut paraitre un peu bizarre, mais c’est ce qui m’excite dans cette pléthore de choix. Alors que réellement je ne me sens aucunement attiré par une personne de même sexe que moi (du moins pas encore). La preuve est que j’ai choisi vivre avec un homme et je ne me vois pas le quitter pour une personne de même sexe que moi. Mais comme on le dit, il ne faut jamais dire jamais. Les habitudes d’aujourd’hui peuvent changer demain (sourire). »

Pour cette jolie demoiselle, c’est donc un fantasme qu’elle essaie d’assouvir toute seule. Pas besoin de son homme à ses côtés. Seule devant son écran elle ne tarde pas à se retrouver en extase.

LES HOMMES TOUJOURS PRESENTS AU RENDEZ-VOUS

Comme Julienne H, les hommes ne se privent pas aussi de leur fantasme. On pourra même dire que c’est une chose qui devient progressivement nécessaire aux couples. Si ce n’est pas l’homme qui en demande, ce sera la femme qui va le réclamer. Cependant l’autorité de l’homme l’amène dans la plupart des cas à l’afficher dans son couple.

Si toutefois d’aucuns pensent que ceux qui se masturbent en compagnie de ces images vues tout le temps, finissent pas se passer du sexe opposé dans la vie réelle, il faudra rappeler que le cas n’est pas systématiquement généralisé. C’est ce que nous dira Faustin G. Un jeune homme récemment marié devant le maire, qui pense que si la pornographie n’existait pas, il fallait la créer. « Au début de mes expériences sexuelles, j’avais souvent du mal à assurer au lit avec les filles que je rencontrais. Cela devenait de plus en plus pénible pour moi jusqu’au jour où j’ai été conseillé par une amie qui est devenue ma femme aujourd’hui, de visionner des vidéos de sexe. Elle martèle que c’est un bon moyen de savoir beaucoup de choses sur comment vivre une sexualité magnifique pour soi et pour les autres. C’est ainsi que de jour en jour j’ai pris goût à la chose. Mes performances n’ont pas tardé à se faire sentir. Ce qui m’excite moi c’est quand les filles se masturbent toutes seules. Je sens l’adrénaline montée en moi et cela me transforme en une bête que l’on ne peut dompter. C’est en ce moment que mon partenaire loue mes capacités à l’amener au septième ciel. »

En fin de compte, le choix est donné à tous de faire le nécessaire pour maintenir sa vie de couple debout. La pornographie en est un. Mais il va falloir faire attention à ne pas trop en dépendre. Il serait judicieux de faire un travail sur soi-même et sur son ou sa partenaire.

simone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page